spécialiste-cheveux

Les cheveux symbolisent la force et la virilité chez l’homme, la féminité et la sensualité chez la femme, ils sont le miroir de la santé et du bien-être.
Perdre ses cheveux de façon importante et inexpliquée peut être une grande source d’angoisse, de mal-être et d’incompréhension. Il est pourtant essentiel de réagir rapidement, car l’alopécie, quelles qu’en soient ses causes, peut être enrayée voire traitée si elle est prise à temps.

Chute de cheveux et calvitie : Les signes alarmants

Nos cheveux se renouvellent sans cesse, en suivant un cycle en 4 phases qui se répètent en boucle : la phase anagène (phase de croissance, dure de 3 à 5 ans), la phase catagène (phase de dégradation dure entre 15 à 20 jours), la phase de repos (le cheveux est mort, prêt à tomber, dure entre 2 et 3 mois) et la chute.
Nous perdons de façon normale entre 50 et 100 cheveux par jour. C’est donc au delà de cette chute normale qu’il faut commencer à s’inquiéter.
Les signes qui ne trompent pas ? A chaque brossage et à chaque shampoing les cheveux tombent en nombre, vous retrouvez des cheveux sur votre oreiller le matin, on peut apercevoir votre cuir chevelu par endroit, votre chevelure devient clairsemée, vos cheveux s’affinent …
Il est alors important de consulter pour comprendre la cause de cette chute de cheveux inhabituelle et la traiter. Mais qui faut-il alors consulter? Notre généraliste? Existe-t-il un spécialiste de la calvitie ?

Le spécialiste des cheveux : le dermatologue

Les cheveux font partis des phanères (ongles, poils, cheveux) qui sont des productions épidermiques apparentes. Ils poussent sur l’épiderme, qui est la couche superficielle de la peau. Le médecin spécialiste à consulter en cas de chute de cheveux est donc le dermatologue.
Au cours de la consultation, il pourra analyser votre cuir chevelu à l’aide d’un dermoscope pour établir un diagnostic complet. Le dermatologue sait traiter toutes les maladies du cuir chevelu, mais il sera également susceptible de vous renvoyer vers un autre spécialiste s’il pense que votre alopécie est d’origine hormonale.

L’endocrinologue spécialiste de alopécie d’origine hormonale

La chute de cheveux peut être due à un dérèglement hormonal, comme c’est le cas à la ménopause, lors d’un dysfonctionnement de la thyroïde ou encore en cas de désordre des glandes sexuelles. C’est aussi le cas des alopécies dites androgéniques, liées à l’augmentation de la sécrétion des hormones masculines.
Le traitement consistera donc avant tout à rétablir les taux d’hormones dans l’organisme pour traiter la cause du problème.


En cas de perte de cheveux inhabituelle, ne prenez pas votre mal en patience et ne faites pas l’autruche ! Prenez rapidement rendez-vous avec votre dermatologue pour qu’il en comprenne les causes. Plus le diagnostic est précoce, plus le traitement sera efficace !


Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Le champ Site Web est facultatif.

CommentaireCommentaire
Votre NomVotre Nom
EmailEmail
SITE WEBSITE WEB