nature du cheveu

La relation que l’on entretien avec ses cheveux est bien souvent passionnelle et tumultueuse. Un jour on les aime et le lendemain on les déteste, c’est le fameux « bad hair day », difficile à expliquer dans la mesure où l’on suit à peu près la même routine beauté chaque jour. C’est d’ailleurs peut-être là que le bât blesse … 
Et si nous avions mal identifié notre nature de cheveux ? Si notre fameuse routine beauté n’était pas la bonne ?
 Apprenons à diagnostiquer notre nature de cheveux pour mieux pouvoir les bichonner !

Diagnostiquer ma nature de cheveux

C’est la première étape indispensable, pour prendre soin de sa chevelure il faut avant tout en connaître la nature. Les cheveux frisés et secs n’auront pas les mêmes besoins que des cheveux fins et ondulés, ni que les cheveux épais et raides. De même, la nature du cuir chevelu entre en ligne de compte dans les soins à prodiguer à ses cheveux.

Est-ce que je connais la nature de mon cuir chevelu ?

Qui dit cheveux dit cuir chevelu, et on l’oublie trop souvent. C’est même la première erreur lorsque l’on prend soin de ses cheveux. Négliger l’état de son cuir chevelu est pourtant le nerf de la guerre, puisqu’il est le socle de nos cheveux et que sa bonne santé est indispensable à la qualité du bulbe et donc à la santé des cheveux !
Apprenons à reconnaître les différents types de cuir chevelu …

Cuir chevelu sec à gras

Sur le crâne, les follicules pileux sont associés à des glandes sébacées, qui sécrètent du sébum pour protéger la peau. Si les cellules de la peau ont besoin de sébum hydratant et protecteur, un excès de sébum graisse les cheveux par la racine, c’est ce qu’on appelle une hyper-séborée. Le résultat ? Des cheveux graissés par le sébum, alourdis et plaqués sur le crâne, favorisant les démangeaisons et la formation de bactéries.
A l’inverse, lorsque les glandes séborrhées sont paresseuses, le sébum manque et le cuir chevelu n’est pas assez hydraté et s’assèche. A la clé, des démangeaisons et les fameuses pellicules sèches, ennemies jurée des tops et vestes noires qu’elles viennent consteller de points blancs !

Cuir chevelu irrité

Notre cuir chevelu est une des parties les plus sensibles et réactives de notre corps. Il peut réagir à toutes sortes de facteurs extérieurs tels que le froid, la chaleur, les UV, des traitements trop agressifs, des produits cosmétiques peu adaptés ou mal rincés, des colorations fréquentes, des lissages, le stress ou encore le tabac.
En réaction, la fleur physiologique du cheveu se modifie, les cellules du cuir chevelu se renouvellent trop rapidement, des pellicules se forment et provoques démangeaisons et irritations.

Est-ce que je connais la nature de mon cheveu ?

Mis à part le diagnostic trimestriel de votre coiffeur lancé entre deux coups de ciseaux pour vous inciter à faire tel ou tel soin ou à repartir avec tel ou tel après-shampoing, vous ignorez peut-être votre vraie nature de cheveux. Voici les 4 types de cheveux déterminés par André Walker, célèbre coiffeur afro-américain. Notez que chacun de ces types de cheveux peut être soit fin soit épais, soit dense soit clairsemé. 

H4/ Type 1 : cheveux lisses

Ils sont brillants et résistants, mais souvent à tendance grasse. En effet, le sébum qui s’écoule au niveau du bulbe glisse tout le long du cheveux jusqu’à la pointe, non gêné par des ondulations ou des boucles.

Type 2 : Cheveux ondulés

Souvent épais et brillant, les cheveux ondulés peuvent manquer de discipline. Ses ondulations sont en forme de S allongés.

Type 3 : Cheveux bouclés

Ils ont des boucles plus définies et moins lâches que le type 2, ils sont souvent aussi plus secs, moins brillants et moins solides. Ce type 3 est décliné en 3 sous-types. Les boucles peuvent être lâches, serrées ou très serrées.

Type 4 : Cheveux crépus et afros

Ils sont naturellement moins brillants, plus secs et plus fragiles que les 3 autres types de cheveux.
Là encore, il existe trois sous-groupes de type 4. Le cheveu peut être en forme de S, de Z ou de Z aplatis.

Les soins capillaires adaptés à ma chevelure

Une fois votre nature de cuir chevelu et de cheveux identifiés, le choix des soins capillaires à utiliser s’impose. A chaque nature son traitement !

Les soins capillaires adaptés en fonction de la nature de mon cuir chevelu

C’est le cuir chevelu qu’il faut en premier lieu bichonner et soigner afin d’en rétablir les sécrétions séborrhées et soigner les irritations.

Les soins pour cuirs chevelus gras

Première règle pour soigner les cuirs chevelus gras : diminuer la fréquence des shampoings et éviter tant que possible de trop les toucher durant la journée !
Côté soins, on mise sur les produits doux et respectueux. Vous pouvez également opter pour des shampoings cheveux gras qui réguleront le pH de vos cheveux.

Les soins pour cuirs chevelus secs

On hydrate et on nourrit ! Il existe de nombreux shampoings hydratants, mais surtout des après-shampoings, masques et soins qui nourrissent les cuirs chevelus desséchés. Autres conseils : attention au soleil qui assèche et on évite tant que possible les coiffures serrées, chignons, queue de cheval et autres tresses.

Les soins pour cuirs chevelus irrités

Ils nécessitent d’être soignés avec délicatesse, alors on évite les massages trop vigoureux, les sèche-cheveux trop chauds, les démêlages trop énergiques. Côté soins : il existe de nombreux soins à base de panthénol, de bétaïne et de vitamine B5 qui protègent le cuir chevelu des agressions. Et surtout, veillez à bien rincer vos cheveux après chaque shampoing !

Les soins adaptés en fonction de la nature de mon cheveu

Cela va sans dire, mais chaque type de cheveux nécessite un soin adapté qui ciblera précisément ses faiblesses. Notez que l’épaisseur des cheveux ne détermine pas leur nature ! Il n’y a donc pas de traitement spécifique aux cheveux fins ou épais, mais il faudra les soigner différemment s’ils sont lisses, ondulés ou frisés.

Les soins pour cheveux lisses et raides

Ils sont souvent plus résistants et solides que les autres, mais, revers de la médaille, ils manquent généralement de volume.
Les soins utilisés ne doivent donc pas être trop riches pour ne pas alourdir les cheveux et les rendre raplapla ! Un mot d’ordre : du naturel ! Exit les shampoings bourrés de produits chimiques, on privilégie les shampoings sans sulfates, sans silicone et sans paraben. On évite également les soins et masques hydratants, trop riches.

Les soins pour cheveux ondulés et bouclés

De nature sèche, ils n’ont pas besoin de lavages trop fréquents. La règle : on nourrit ! Les produits à base de beurre de karité et d’huile d’argan sont notamment très efficace.
On complète le shampoing par un masque ou un soin nourrissant.

Les soins pour cheveux afros et cheveux crépus

Même combat que les cheveux bouclés … puissance deux !
Les cheveux crépus et afros sont les plus secs et nécessitent des soins réguliers. On mise tout sur des shampoings et masques très nourrissants et on complète entre deux shampoings par des sérums à appliquer sur les longueurs, à base d’huile d’argan, de coco ou de ricin.

S’il n’est pas possible de rendre épais des cheveux fins, ou bouclés des cheveux raides, il est en revanche possible d’améliorer la qualité et la santé de ses cheveux en leur prodiguant des soins adéquats. Maintenant que vous avez toutes les cartes en main, à vous de jouer !

Notez cet article

Aucun commentaire pour l’instant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Le champ Site Web est facultatif.

CommentaireCommentaire
Votre NomVotre Nom
EmailEmail
SITE WEBSITE WEB